Max Zilli


“Je ne suis Gujanais que depuis une quinzaine d’années. 

La peinture a toujours été ma passion privilégiée.

Aquarelles, huiles, pastels, m’ont permis durant des décennies de fixer sur la toile, ou le papier, le réel ou l’imaginaire. 

Le bassin, de par ses paysages, ses ports, et la vie particulière que l’on y découvre chaque jour, sont toujours pour moi sources d’inspiration. Cependant, la traduction que j’en fais est différente à 84 ans de celle de mes 20 ans où l’œil guidait la main qui tenait le pinceau, aujourd’hui, c’est l’esprit.”